Lors d’une interview accordée au site BellesMontres.com, le PDG de la marque Oméga, Stephen Urquhart, est revenu sur une question que j’abordais dans la partie 1 de mon dossier consacré au montre et à leur avenir connecté : pourquoi porter/acheter une montre, ici une Oméga en l’occurrence.

Comment convaincriez-vous quelqu’un d’acheter une montre Omega ?

Stephen Urquhart : Vous allez me dire que je vous raconte un discours marketing, mais acheter une Omega, c’est regarder l’avenir. Notre force est de pouvoir proposer des montres au look d’hier avec la technologie de demain. Par jour, nous regardons tous notre montre plus de 150 fois pour, au final, ne lire l’heure qu’à cinq reprises. Porter une montre, c’est d’abord avoir au poignet une oeuvre d’art, un livre, une histoire à raconter. On ne porte pas une montre uniquement pour lire et donner l’heure. Si on la regarde inlassablement et que l’on apprécie de la retirer de son poignet pour la présenter aux gens, c’est parce que son design nous correspond et que nous sommes fiers de détenir sa technologie. Les montres Omega sont des produits personnels, de conviction. Et il ne faut pas oublier que lorsque vous achetez un garde-temps, c’est une technologie de plus de 250 ans que vous allez porter. La véritable plus-value de nos modèles réside donc dans leur capacité à perdurer. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons établi, aux côtés de l’Institut fédéral de métrologie (METAS), une nouvelle certification garantissant la précision et l’amagnétisme de nos modèles.

Source : Stephen Urquhart, Omega : « Certains designs sont parfaits tels qu’ils sont »